Expo photos « Ambassador City » de Jacques Boguel

« Un peu comme les Américaines des années 50 dans les rues de La Havane, les « Ambassador » sont indissociables de Calcutta (Kolkata désormais).
A l’origine Morris Oxford assemblées sous licence près de Kolkata, elles ont été entièrement fabriquées dans l’usine d’Hindustan Motors de 1958 à 2014. Une longévité digne de la Coccinelle …
Aujourd’hui encore, des milliers de taxis jaunes ( quelques-uns, blancs, bénéficient en principe de la climatisation) sillonnent les rues de la ville.
Dans le reste de l’Inde, on se moque parfois de ces passéistes attachés à leur voiture vieillotte.
Pourtant, chauffeurs et clients en semblent satisfaits : les premiers apprécient sa mécanique simple et robuste, tout comme la banquette avant qui permet de monter à trois ; les passagers sont sensibles à l’espace intérieur et au fait de ne pas avoir à se contorsionner pour monter à bord.
Et puis … tout le monde aime bien l »Amby »…
A propos de Kolkata : ce n’est pas vraiment la métropole horrible dont on a l’image en Occident. Bien sûr, des familles entières vivent dans la rue, mais la police ne les chasse pas et les passants les respectent. Si cette ville a reçu autant de miséreux, c’est parce qu’elle a une vraie tradition d’accueil des réfugiés et il faut savoir que ses universités ont formé plusieurs Prix Nobel. C’est aujourd’hui une cité remarquablement vivante et sûre, où le touriste que je suis a croisé un nombre incroyable de sourires radieux.« 
Jacques Boguel

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×